Logo-Eleve-toi

L'hebdo pour t'élever avec les enfants !

Bonjour à toi !,

Bonne lecture de cette septième lettre !

Sommaire

Je m'élève avec les enfants

1. Comprendre les besoins des enfants : être accompagné
2. Améliorer sa posture : permettre et protéger
3. Se ressourcer : yoga
4. Évoluer, guérir ses blessures : maitriser plutôt que contrôler

J'élève mon instit : la programmation

Je m'élève avec bébé : le sommeil 1

J'élève mon alimentation : les aliments à éviter

earth-1617121_640

Je m'élève avec les enfants

1. Comprendre les besoins des enfants : être accompagné sans être brimé


Les enfants apprennent par l'expérience.
Les parents apportent un cadre à ces expériences.
Qu'est-ce qui est permis ? quand ? où ? avec qui ? comment ?

Pour différentes raisons, nous pouvons faire des choix qui briment l'expérience de l'enfant.
Il fait trop de bruit, il met trop de bazar, c'est trop risqué ou dangereux, il nous fait honte, ça se fait pas, c'est pas de son âge, c'est pas pour les filles/garçons...
JV Balga dit que nous coupons le feu de l'enfant.

Nous n'avons pas à brimer l'énergie de l'enfant, nous avons à la canaliser.
Pour cela, nous sommes présents pour accompagner ses expériences en cultivant la confiance entre nous et une bonne image de lui-même.



2. Améliorer sa posture : permettre et protéger


Si je choisis de stopper l'activité de l'enfant, pour quelles raisons je le fais ?
Est-ce trop dangereux ?
Nuit-il à un autre ?
Ou bien est-ce en lien avec moi, mes limites et mes besoins (rangement, silence, repos...) ?

Exemple : un jeune enfant grimpe en imitation d'un plus grand.

Je lui permets de faire cette expérience en l'accompagnant : je le pare.
Si je ne peux plus assurer sa sécurité alors je mets un terme à son exploration.
S'il est frustré, j'accueille sa frustration.

Autre exemple : il veut ramasser des fleurs dans des hautes herbes.
Je lui apprends à taper des pieds pour éloigner des serpents et l'accompagne selon son âge.

J'accompagne, je permets, je protège et je choisis en conscience les cas où je stoppe ces expériences, j'exprime alors, simplement, mes raisons.




3. Se ressourcer : yoga


En ce temps de con-finement, je découvre le kriya yoga et j'adore !
Sur ma page FB, je poste les vidéos de Valérie J'espère avec qui je fais ces découvertes. J'ai quelques PDF à partager, demandez-les moi !



4. Évoluer, guérir ses blessures : maitriser plutôt que contrôler


Contrôler, c'est vouloir agir sur l'autre.
Maitriser, c'est agir sur soi.

Nous ne pouvons agir sur les autres.
Nous ne pouvons le faire que sur nous-même.

Quand j'ai compris cela, quand j'ai mis de la lumière sur ces moments où j'avais la sensation d'être impuissante avec mon ainé, quand j'ai saisi que j'étais impuissante car c'est son comportement à lui que je voulais changer, ouf ! quel soulagement j'ai ressenti ! Bien sûr, je me sens impuissante si je ne peux contrôler ce qu'il fait et tant que mon enfant va bien, je ne peux le faire (quand il a assez renoncé à lui-même pour être contrôlé par l'adulte, c'est plus complexe).

La maitrise est à l'intérieur de moi : comment puis-je agir sur moi pour éviter de me retrouver dans cette situation où je me sens impuissante ?

Nous sommes en apprentissage continuellement.

Cette période nous invite à trouver la maitrise en nous, nous ne pouvons pas contrôler la situation, nous ne pouvons changer les décisions injustes. Nous pouvons atteindre une maitrise en nous pour faire nos choix et les assumer sereinement.

Merci à Jean-Jacques Crévecoeur pour son très courageux travail.



J'élève mon instit : la programmation

Quand j'étais étudiante, cela m'amusait de faire de la programmation. Je programmais ma calculatrice puis l'ordinateur.

Les machines se programment et c'est une activité cérébrale qui peut être captivante.

Les machines oui.
Et les enfants ?
Ils se programment eux ?

Proposition de prise de recul aux instits et aux parents en IEF : qu'est-ce qu'une notion de programme vient faire dans le développement d'un enfant ?!



Je m'élève avec bébé : le sommeil 1

Est-il normal que bébé se réveille la nuit ?

Dans un sens oui !
Les premiers mois, il a besoin de téter la nuit 2 ou 3 fois.
Il peut avoir la couche pleine, il peut avoir froid ou plus souvent chaud, il peut avoir besoin du contact physique d'un parent, il peut avoir une douleur de dent.
Il peut avoir besoin de se décharger s'il ne l'a pas fait le jour.

Dans un sens non !
Si bébé se réveille souvent, il a un besoin qui n'est pas assouvi sur la durée.
A vous de trouver lequel.

Les plus probables :
S'il dort avec vous, il a besoin de se décharger en pleurant.
S'il dort seul, il a besoin de sentir votre présence et peut-être aussi de se décharger en pleurant.

Trop souvent, la réponse est : les dents, les coliques, c'est comme ça il dort mal !

Alors que la solution est très probablement dans la posture et les choix des parents.

Si tu vis des difficultés avec le sommeil de bébé, tu m'écris tes interrogations ? ça apportera de l'eau à mon moulin !

J'élève mon alimentation : les aliments à éviter

Anthony William a écrit cet article avec les aliments à éviter en cas de maladies chroniques.
J'ai lu ses 4 premiers livres. J'ai fait le choix d'éliminer tous ces aliments (image ci-dessous) : produits laitiers (tous), œufs, porc, blé et autres gluten, soja, maïs (je mange celui que je cultive dans mon jardin avec des graines Kokopelli), acide citrique, arômes naturels et artificiels, huile de colza, sucre blanc et édulcorants, poisson d'élevage.
Également produits transformés et produits non biologiques.
Pour mes enfants, je fais le choix qu'ils en consomment peu, très peu.
Même sans maladie chronique, ses aliments affaiblissent le corps.

Compliqué d'enlever tout ça ?
Je comprends, je l'ai fait sur 10 ans. Parfois, cela m'a paru impossible, pensée pour mes nombreuses et généreuses tartines de beurre.
Je l'ai fait, motivée pour améliorer mon état de santé puis pour réussir à mener une grossesse à terme.
Aujourd'hui, j'en suis très heureuse et, vraiment, promis, nous nous régalons à table à chaque repas !

Si ça te parle, file sur son blog et achète ses livres !

nofoods
Toi qui me lis, nous nous prenons une demi-heure pour discuter quand tu as envie, pour parler de ce que tu vis avec tes/les enfants et de tes interrogations.
Suffit de prendre une dispo ici !
Emilie
Emilie Roudier
06 77 75 93 13
contact@emilieroudier.fr
Désinscription | Gérer son inscription
facebook instagram

Retrouve sur mon site mes propositions d'accompagnement

en parentalité, scolarité, orientation

MailPoet